Grand Paris : cascade d’accidents graves et mortels sur les chantiers de la future ligne 16

Grand Paris, JO 2024, renouvèlement urbain, les chantiers pullulent sur toute la Seine-Saint-Denis. En parallèle, les accidents du travail aussi se multiplient. Hier, un ouvrier est décédé à Saint-Denis sur l’un des chantiers de la future ligne 16 du métro. Le plus récent d’une triste série d’accidents graves et mortels qui se sont enchainés depuis un peu plus d’un an.

Future ligne 16 du Grand Paris Express

Le 22 décembre 2020, Abdoulaye Soumahoro, ouvrier de l’entreprise Eiffage âgé de 41 ans, se trouvait sur un chantier à la Courneuve (93). Celui de la ligne 16 du Grand Paris Express. Il s’afférait à sa tâche sans se douter que quelques minutes plus tard, il allait chuter dans un malaxeur à béton situé à 30 mètres de profondeur.

La mort de ce père de trois enfants soulève à l’époque beaucoup d’émotion et de colère chez ses collègues qui dénoncent dans un article du Parisien « des pressions constantes » pour suivre les cadences. Ceci d’autant plus après les semaines de fermeture liées au confinement. Quelques jours auparavant, un ouvrier avait déjà fait une grave chute sur le site de la future station de Saint-Denis.

Et depuis les accidents se sont multipliés sur les différents chantiers présents le long de la future ligne 16 qui doit relier à termes Saint-Denis à Noisy-le-Grand. Au mois de mai 2021, c’est en gare du Bourget, l’une des dix stations de la ligne, qu’un intérimaire travaillant pour Eiffage a été gravement blessé après avoir été percuté par un bloc de béton.

La ville d’Aulnay-sous-Bois « est la ville qui compte le plus grand nombre d’ouvrages avec 1 gare, 1 centre d’exploitation et 7 ouvrages de services ». Elle a été le théâtre de deux graves accidents durant l’année 2021. En mai, un ouvrier de 22 ans a eu la main arrachée lors d’une opération de manutention sur le tunnelier. Quelques semaines plus tard, ce sont deux ouvriers de l’entreprise Brézillon, filiale de Bouygues, qui seront transportés en urgence absolue après avoir été percutés par une benne à béton. Le Grand Paris Express annoncera finalement des nouvelles rassurantes à leur sujet.

C’est enfin à Saint-Denis, qu’un ouvrier travaillant pour Eiffage est décédé hier matin sur le chantier de la future station Pleyel. La victime aurait été percutée par une barre métallique dont la chute reste encore inexpliquée. Situé à l’interconnexion entre les lignes 14, 15, 16 et 17 ce chantier est l’un des plus gros du Grand Paris. Et ce n’est pas le seul sur place, car la ville de Saint-Denis accueille aussi le chantier du futur village Olympique. Un ouvrier y a d’ailleurs été gravement blessé à la main par une foreuse durant l’année écoulée.

En effet, en parallèle du Grand Paris, les chantiers des Jeux Olympiques 2024 se multiplient sur le département de la Seine-Saint-Denis. En septembre, c’est dans la ville de Dugny, choisi pour accueillir le futur village des médias, qu’un intérimaire employé par Colas était gravement blessé. Un accident qui n’avait pas été relayé par les médias. Pas plus par le maire de la ville qui, plutôt que d’avoir une pensée pour la victime, s’était contenté de rassurer les habitants sur la panne d’électricité provoquée par l’accident.

Une unité a été spécialement constituée pour inspecter ces nombreux et immenses chantiers de la région parisienne. Composée de seulement sept agents et ne disposant pas de réels moyens, elle ne peut faire face au gigantisme de la tache, notamment en Seine-Saint-Denis. A noter qu’il ne s’agit en aucun cas de créations de postes. Les inspecteurs ont été retirés à des sections généralistes au détriment notamment des contrôles habituels sur les chantiers du BTP.

2 réflexions sur “Grand Paris : cascade d’accidents graves et mortels sur les chantiers de la future ligne 16

  1. C’est invraisemblable, cette silence autour des morts des ouvriers, évidemment, travaillant moi-même dans lez bâtiment, je me sens encore plus concernée, la mort ou le handicap nous guette tous les jours.
    Que dans ce petit monde du bassin d’Arcachon, au moins 3 morts et plusieurs blessés graves dont 1 mort et trois blessés graves sur le même chantier cote gare d’Arcachon pour cogetim.
    Ils disparaissent tellement vite des journaux que c’est très difficile à les comptabiliser.
    J’aimerais aussi connaitre leur qualification pour leur travail respective, notamment les formations pour travaux en hauteur etc.
    Une fois je tombe ( un exemple parmi plein d’autres ) sur deux « mâcons » bulgares qui travaillent pour une entreprise locale-une démolition de mur, pas de casques, pas de masques et le comble-pour acceder à l’étage ils ont pris notre echelle « parisienne » et au lieu de l’agrandir en sortant le module superieur, ils l’ont laissée tel quel et l’ont mise sur un tas de cailloux pour l’avoir à la bonne hauteur afin d’accéder à l’étage superieur….
    En leur distant à mettre une casque car réel danger venant du toit juste dessus en cassant le mur et une cheminée ( +suspicion d’amiante ), la reponse:  » ah, tuiles pourrriis??!! » et ils ont fini sans casques et avec beaucoup de chance ( pour cette fois-ci).
    Ceci dit, le bâtiment c’est une histoire d’hypocrisie énorme, après 21 ans je cois que je peux me permettre le dire- ca arrange tout le monde que les ressortissants étrangers fassent le sale boulot ( dans le sens « propre » du terme ) et aussitot, aussitot disparus, aussitot remplacés, meme si une entreprise est condamné par la justice, ils trouvent maintes possibilités à continuer sous d’autres noms et nrs de siret.
    Mais quoi à faire dans le concret quand les ouvriers ne comptent ps dans cette société?
    Et pourtant, tout le monde en cherche des qualifiés, plombiers, chauffagistes, zingueurs etc….
    Encore, l hypocrisie, je ne sais pas si c’est encore possible pour changer les mentalités;…
    Dans tous les cas, je vous suis tees reconnaissante d’avoir pris la partie des ouvriers et les sortir de cette silence ahurissante et leur donné des noms et une histoire,
    infiniment merci et en espérant de ne jamais faire partie de votre liste….

    cordialement et une bonne année vous souhaite
    Isabel,
    une de ces anonymes qui réparent et entretiennent le patrimoine de la France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s