Accident du travail : « Je ne comprends pas pourquoi personne ne parle de sa mort »

Le 18 mai 2020, Xavier Desplebin, ouvrier intérimaire de 43 ans, décédait dans un accident du travail à Bayonne. « Je ne comprends pas pourquoi personne ne parle de sa mort » s’étonne Paloma sa fille. En effet, aucun média n’a relayé ce drame.

Comme tous les matins depuis plusieurs semaines, Xavier Desplebin rejoint ce lundi-là le chantier de construction bayonnais sur lequel il est employé en tant qu’intérimaire. Il y effectue des travaux de maçonnerie pour le compte d’une entreprise de BTP. Sur les coups de midi, il descend dans une tranchée haute d’environ 1,80 mètre pour y faire des vérifications. Quelques instants plus tard, il est enseveli. Les trois autres ouvriers présents sur le chantier ne peuvent rien faire. Nous sommes le 18 mai 2020, Xavier Desplebin, père de 3 enfants, vient de décéder.

Paloma, sa fille, dénonce le manque de sécurité sur le chantier. « Mon père avait déjà contacté une semaine avant sa mort la boite d’intérim pour les avertir qu’en 21 ans dans le bâtiment, il n’avait jamais travaillé dans de telles conditions. La boite d’intérim n’a rien fait malgré les avertissements de mon père. »

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame et les éventuelles responsabilités. De son côté, la famille de Xavier Desplebin a décidé de porter plainte à la fois contre l’entreprise et la société d’intérim. « Il avait combattu un cancer (leucémie) et était en parfaite santé. Un manque cruel de sécurité sur un chantier lui a coûté la vie », note sa fille.

Sur le premier trimestre de l’année 2020, @DuAccident (à suivre sur Twitter ou Facebook) a recensé à travers la presse en ligne 454 victimes d’accidents du travail graves ou mortels. 117 étaient des ouvriers ou des artisans du BTP. Combien cependant de victimes non répertoriées, comme Xavier, du fait de l’absence de relais médiatique ?  Ignorées, invisibilisées, les victimes d’accidents du travail restent aujourd’hui déconsidérées.

3 réflexions sur “Accident du travail : « Je ne comprends pas pourquoi personne ne parle de sa mort »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s