Le FN premier parti de France des démissions

Le FN se vante régulièrement de ses récents résultats électoraux. En effet, depuis mars 2014, le parti a obtenu un nombre significatif d’élus (municipaux, départementaux…). Cependant, il omet sciemment de préciser que nombre d’entre eux ont depuis quitté le parti ou tout simplement démissionné de leur mandat. Prête-noms, candidats fantômes, carriéristes, ils s’opposent aussi parfois aux positions du parti, ou sont pris au piège dans de sombres stratégies politiciennes. Quoi qu’il en soit, l’amateurisme, l’absence de convictions comme les tensions, sont devenus légion au sein du front. Une situation catastrophique, pour un parti qui se dit pourtant prêt à gouvernent le pays.

sans-titreere

Voici une liste non exhaustive des démissionnaires répertoriés depuis mars 2014. Celle-ci est évolutive et vise à montrer le mépris du FN envers les citoyens. N’hésitez pas à la compléter en apportant dans vos commentaires les noms d’autres élus ayant abandonné leur mandat ou quittés le FN depuis leur élection.

Mars 2014 : Ghislain Fredet, conseiller municipal de Paimboeuf (44) démissionne de son mandat et rend sa carte du parti. Une décision prise au lendemain de son élection par le numéro 2 de la liste qui invoque des raisons personnelles.

Avril 2014 : Eric Assad, conseiller municipal de Clermont-Ferrand (63) démissionne de son mandat suite à la divulgation d’informations sur son passé criminel.

Mai 2014 : Jacques Gérard, conseiller municipal de Tournan-en-Brie (77) démissionne de son mandat suite à ses propos racistes proférés à l’encontre d’un autre élu lors de la cérémonie du 8 mai.

Mai 2014 : Cindy Jesson, conseillère municipale de Villers-Cotterêts (02), démissionne de son mandat. En cause, des raisons de santé.

Mai 2014 : Marie-Claude Dumoulin, conseillère municipale de Villers-Cotterêts (02), démissionne de son mandat. Raisons inconnues.

Juin 2014 : Florian Philippot, élu à la communauté d’agglomération de Forbach (57), démissionne car il ne peut partager son temps avec son nouveau mandat européen. Il affirme alors respecter ses électeurs et vouloir honorer son mandat municipal jusqu’à son terme mais démissionne de ce poste en janvier 2016.

Juin 2014 : Joëlle Bergeron, élue eurodéputée sur la liste FN dans l’Ouest, est poussée à la démission car le parti souhaite un homme Gilles Pennelle (3e sur la liste) prendre sa place. Il lui reproche par ailleurs son soutien au droit de vote des étrangers. Cependant, elle refuse d’abandonner son mandat et quitte donc le FN. Elle décide même de s’allier aux britanniques de Ukip au Parlement européen.

Juin 2014: Jeanne Pothain, tout juste élue eurodéputée sur la liste FN Centre-Auvergne démissionne de son mandat. Totalement absente de la campagne, elle laisse sa place au numéro 3 sur la liste plutôt qu’à la femme suivante.

Juillet 2014 : Sophie Grare, conseillère municipale de Vannes (56), est exclue du FN car elle refuse de démissionner de son poste. Le parti lui reproche son comportement et sa relation tendue avec l’autre élue FN au conseil municipal.

Juillet 2014 : Jean-Luc Passeron, conseiller municipal de Nice, démissionne de son mandat. Il souhaite ainsi laisser sa place à un autre frontiste Gaël Nofri, premier colistier non élu fin mars.

Septembre 2014 : Julien Rochedy, conseiller municipal de Montélimar (26), démissionne de son mandat. Il souhaite se concentrer sur sa carrière et ses futures responsabilités à venir au FN (il a depuis quitté le FN).

Septembre 2014 : Andrée Graziani (76 ans), conseillère municipale de Cogolin (83), démissionne de son mandat. En cause, un déménagement en dehors de la région.

Septembre 2014 : Jérôme Sueur, conseiller municipal de Cogolin (83), démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles.

Septembre 2014Joël Houvet et Reine Peugeot, conseillers municipaux de La Seyne-sur-Mer (83) démissionnent du FN. En cause, les tensions au sein du groupe. Ils accusent notamment l’autre élu frontiste au conseil municipal d’avoir menacé de mort Reine Peugeot.

Septembre 2014 : Michel Derommelaere, Marie-Carmen Charlot et Yves Daram, tous conseillers municipaux de Cavaillon (84), démissionnent de leur mandat. En cause, le manque de démocratie au sein du FN dans le Vaucluse.

Septembre 2014 : Marie Da Silva, première adjointe, Patrice Hainy, adjoint aux sports et Emmanuelle Springmann, adjointe au commerce, au développement économique et à la culture, sont démis de leurs fonctions à la mairie de Hayange (FN). En cause, les accusations de Marie Da Silva sur les frais de campagne du maire Fabien Engelmann.

Octobre 2014 : Philipe Loiseau, conseiller régional du Centre, démissionne de son mandat. En cause, son élection à un autre poste, celui de député européen suite à la démission de Jeanne Pothain.

Octobre 2014 : Clément Perrin, conseiller municipal et communautaire de Bourg-en-Bresse (01), démissionne de son mandat pour des raisons personnelles.

Octobre 2014 : Nicolas Melnikowicz, conseiller municipal de Saint-Raphaël (83), démissionne du FN. En cause, sa non-désignation en tant que candidat aux élections départementales à venir.

Octobre 2014Dominique Chalard et Jean-Claude Perdreau, conseillers municipaux de Lempdes (63) démissionnent du FN. En cause, des divergences avec le secrétaire départemental du parti.

Octobre 2014Dominique Morel, conseiller municipal d’Issoire (63), démissionne du FN. En cause, des divergences avec le secrétaire départemental du parti.

Octobre 2014Marie-Anne Baudoui-Maurel, conseillère municipale de Digne-les-Bains (04), démissionne du FN. En cause, les propos de Jean-Marie Le Pen sur le régime de Vichy.

Novembre 2014: Magali Ceci, adjointe à la petite enfance au Pontet (84). En cause, la violence au sein de l’équipe municipale FN.

Novembre 2014Carole Van Hullebusch, conseillère municipale de Gravelines (59), démissionne du FN. En cause, des dysfonctionnements internes.

Janvier 2015: Claude Heintz, conseiller municipal de Lourdes (65), démissionne du FN. En cause, des rivalité au sein du parti dans le département des Hautes-Pyrénées.

Février 2015 : Bertrand Meurisse, conseiller municipal de Coudekerque-Branche (59), démissionne de son mandat. Aucune explication.

Février 2015 : Philippe de La Grange, maire du Luc (83), démissionne de son mandat. En cause, des raisons médicales.

Février 2015 : Albert Novarino-Villecrose, conseiller municipal d’Aubagne (13), démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles.

Février 2015: Maxence Buttey, conseiller municipal de Noisy-le-Grand (93), est exclu du FN. En cause, sa conversion à l’islam et son prosélytisme.

Mars 2015 : Benjamin Piel, conseiller municipal à Lisieux (14), démissionne du FN. En cause, ses relations avec le secrétaire départemental du parti.

Mars 2015 : Vincent Chabrand, conseiller municipal de Bailleul (59), démissionne de son mandat. En cause, la ligne politique du candidat choisit par le FN pour les départementales.

Mars 2015 : Thierry Rudnik, Muriel Prevost et Dominique Girard, conseillers municipaux de Vidauban (83), démissionnent du FN. En cause, la composition de la liste du parti pour les départementales dans les Var.

Avril 2015 : Géraldine Richard, conseillère municipale de Villeneuve-sur-Lot (47) démissionne de son mandat. Raison inconnue.

Avril 2015 : Michel Guiniot, conseiller municipal de Noyon (60), démissionne de son mandat. En cause, l’impossibilité de cumuler trois mandats locaux (il est aussi conseiller régional et conseiller départemental).

Mai 2015 : Yann Farina, conseiller municipal de La Ciotat (13) démissionne du FN. Il rejoint la Ligue du Sud pour protester contre la suspension de Jean-Marie Le Pen du parti.

Mai 2015 : Franck Briffaut, conseiller régional de Picardie, a été démissionné de son mandat par la préfète. En cause, l’impossibilité de cumuler ce mandat avec ceux de maire de Villers-Cotterêts et de conseiller départemental…

Mai 2015 : Claude Thion, conseiller départemental de l’Yonne (89), démissionne de son mandat deux mois après son élection. En cause, son déménagement dans un autre département pour des raisons professionnelles.

Juin 2015 : Christine Desmet, conseillère municipale de Vidauban (83) démissionne de son mandat. En cause, des raisons professionnelles. En mars, les trois autres élus du FN avaient rendu leur carte du parti.

Juin 2015: Julien Tissot, conseiller municipal du Pontet (84) démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles.

Août 2015 : Franck Sailleau, conseiller municipal de Ballancourt-sur-Essonne (91), démissionne du FN. En cause, le traitement par le parti du cas Jean-Marie Le Pen.

Août 2015 : Nicolas Vidal, Dominique Biry et Bernard Brion, conseillers municipaux de Sarrebourg (57), ont démissionné de leurs mandats. En cause, le traitement par le parti du cas Jean-Marie Le Pen.

Août 2015 : Christiane Pujol, conseillère départementale des Bouches-du-Rhône, démissionne du FN. En cause, le traitement par le parti du cas Jean-Marie Le Pen.

Septembre 2015 : Sarah Brosset, conseillère municipale et communautaire de Roanne, démissionne de ses mandats. En cause, ses nouvelles activités professionnelles.

Septembre 2015 : Phillipe Adam, conseiller municipal de Salon-de-Provence (13), démissionne du FN. En cause, le traitement par le parti du cas Jean-Marie Le Pen.

Septembre 2015 : Monique Deniau, conseillère municipale de Mantes-la-Ville (78), démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles.

Septembre 2015 : Maryvonne Clergé, conseillère municipale de Bruay-La Buissière (62), démissionne de son mandat. En cause un déménagement dans le sud de la France.

Septembre 2015 : Jean-Jacques Guitard, Nathalie Gualandi et Marie Allain, conseillers municipaux de Beausoleil (06), démissionnent du FN. En cause, la ligne du parti dans laquelle ils ne se retrouvent plus.

Septembre 2015Jean-Pierre Bonadei, conseiller municipal de Chenôve (21), quitte le FN. En cause, la gestion de la section frontiste locale. Il a démissionné de son mandant en mars 2016.

Septembre 2015 :Louis Noguès, conseiller municipal du Mans (72) est exclu du FN. En cause, ses propos comparant l’homosexualité à la zoophilie. Il est condamné pour injure publique à 2 000€ d’amende.

Septembre 2015 : Marie Colonna, conseillère municipale du Mans (72), démissionne de son mandat. En cause, un déménagement et une nouvelle orientation dans ses études…

Septembre 2015 : Anthony Giraud, conseiller municipal de Cogolin (83), démissionne du FN. En cause, des désaccords avec le parti. (Source : Var Matin, 15/11/16)

Octobre 2015 : Philippe Cherin, conseiller municipal de Chenôve (21), quitte le FN. En cause, sa volonté de retrouver sa liberté de parole.

Octobre 2015 : Alain Katzer, conseiller municipal de Chenôve (21), quitte le FN. Raison inconnue. Il abandonne son mandat en novembre 2016.

Octobre 2015 : Robert Richard et Paul Gallon, conseiller municipaux de Bergerac (24), démissionnent du FN. En cause, le « despotisme » et « l’incompétence » de la direction départementale.

Octobre 2015 : Matthieu Colombier, conseiller municipal de Châteauroux (36), démissionne de son mandat. En cause, ses nouvelles activités professionnelles dans le secteur des marchés financiers.

Octobre 2015 : Gilles Meillier, conseiller municipal de Villeneuve-sur-Lot (47), démissionne de son mandat. En cause, ses divergences avec le groupe FN.

Octobre 2015 : Hélène Collet et Alain Ribere, conseillers municipaux d’Agen (47), démissionnent de leur mandant. En cause, le traitement par le parti du cas Jean-Marie Le Pen.

Octobre 2015 : Claudine Lopes, conseillère municipale et communautaire de Vichy (03), démissionne du FN. En cause, son absences de la liste FN pour les Régionales.

Novembre 2015 : Jean-Claude Pons, Arnaud Bouvier et Pierre-Jean Robinot, conseillers municipaux d’Epinal (88), démissionnent du FN. En cause, le manque de démocratie au sein du parti.

Novembre 2015 : Nathali Tomasi, conseillère municipale à Saint-Dié (88), démissionne du FN. En cause, le manque de démocratie au sein du parti.

Novembre 2015 : Aymeric Chauprade, député européen d’Ile-de-France, démissionne du FN. En cause, ses relations tendues avec Marien Le Pen et le traitement du cas Jean-Marie Le Pen.

Novembre 2015 : Adrien Mexis, conseiller municipal d’Istres (13), démissionne du FN. En cause, le manque de démocratie au sein du parti.

Novembre 2015 : Anita Ginko, conseillère municipale de Coudekerque-Branche (59), démissionne du FN. En cause, le manque de démocratie au sein du parti. Elle est la deuxième élue que le FN perd dans cette ville après Bertrand Meurisse (février 2015).

Novembre 2015 : Raphael Quinart, conseiller municipal de Créteil (94), démissionne de son mandat. En cause, ses nouvelles activités professionnelles.

Novembre 2015 : Anthony Giraud, conseiller municipal de Cogolin (83), démissionne du FN. En cause, la gestion de la municipalité par le maire frontiste.

Novembre 2015: Bruno Wosinski, conseiller municipal de Sin-le-Noble (59), démissionne du FN. En cause, des tensions au sein du FN local notamment autour d’une affaire de kits de campagne surfacturés aux candidats…

Décembre 2015 : Pauline Nivaggioli, conseillère municipale d’Argentan (61), démissionne de son mandat. En cause, des raisons médicales.

Décembre 2015 : Johan Toucas, conseiller municipal de Cogolin (83), démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles.

Décembre 2015 : Antoine Rechagneux, conseiller municipal de Clermont-Ferrand (63) radié du FN. En cause, son appel à voter Laurent Wauquiez lors des élections régionales.

Décembre 2015 : Fabienne Bolle et Laurent Renaudin, conseillers municipaux de Grande-Synthe (59), démissionnent du FN. En cause, le fonctionnement du FN au sein de la région Hauts-de-France et notamment l’autoritarisme du président du groupe.

Décembre 2015 : Nathalie Betegnies, conseillère régionale d’Ile-de-France, démissionne de son mandat au lendemain de son élection. En cause, la volonté de laisser la place à Axel Loustau, trésorier du micro-parti de Marine Le Pen.

Décembre 2015 : Catherine Rouvier, conseillère municipale d’Aix-en-Provence (13), démissionne du groupe FN. En cause, sa position sur la liste FN pour les régionales.

Janvier 2016 : Florian Philippot, conseiller municipal de Forbach (57), démissionne de son mandat. En cause, son élection au conseil régional d’Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine. En effet, la loi l’empêche de cumuler deux mandats locaux en plus de son poste de député européen. Il avait déjà démissionné de la communauté d’agglomération de Forbach en juin 2014.

Janvier 2016 : Stéphane Ravier, conseiller régional de PACA, démissionne de son mandat. En cause, l’impossibilité de cumuler son mandat national (sénateur) avec deux mandats locaux (il est déjà conseiller municipal et métropolitain des 13e et 14e arrondissements de Marseille).

Janvier 2016 : Karim Herzallah et Karine Harouche, conseillers municipaux de Marseille (13), démissionnent du FN. En cause, la gestion du groupe par Stéphane Ravier, maire des 13e et 14e arrondissement.

Janvier 2016 : Thérèse Ferrer, conseillère régionale de l’Occitanie, démissionne de son mandat quelques semaines après son élection. Officiellement, des raisons personnelles expliquent cette décision. Cependant, le parachutage de cette perpignanaise en deuxième position de liste FN dans l’Aude avait beaucoup surpris.

Janvier 2016 : Colette Fecci-Pinatel, conseillère municipale de Château-Thierry (02), démissionne de son mandant. En cause, des raisons personnelles et politiques.

Janvier 2016 : Clotilde Font, conseillère municipale de Perpignan (66), démissionne du groupe FN. En cause, la ligne politique du groupe au conseil municipal.

Février 2016 : Irina Kortanek, conseillère municipale de Bompas (66), démissionne du FN. En cause, le manque de démocratie au sein du parti.

Février 2016 : Richard Fritz, conseiller municipal de Valence (26), démissionne de son mandat. Il préfère se consacrer à son nouveau poste au Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Février 2016 : Pascal Cordé, conseiller municipal de Cogolin (83), démissionne du FN. En cause, des désaccords suite au retrait d’une délégation par le maire frontiste. (Source : Var Marin, 15/11/16)

Février 2016 : Monique Wecker, conseillère municipale d’Aubagne (13), démissionne de son mandat. Elle est la deuxième à quitter ce poste. Officiellement, elle dénonce les taxes trop importantes dans le département des Bouches-du-Rhône. En réalité, les deux suivants sur la liste ayant aussi refusé d’occuper le poste, cette énième démission permet à l’assistant parlementaire de Joëlle Mélin de la rejoindre au conseil municipal.

Mars 2016 : Axel Domagala, conseiller municipal d’André-les-Vergers (10), démissionne de son mandat. En cause, ses nouvelles activités professionnelles.

Mars 2016 : Roger Ackermann, conseiller municipal et communautaire de Wattrelos (59), démissionne du FN. En cause, les tensions au sein du groupe.

Mars 2016 : Damien Guttierez, conseiller municipal de la Seyne-sur-Mer et conseiller départemental du Var (83), est exclu du FN. En cause, ses critiques envers les kits électoraux distribués par le parti à ses candidats.

Mars 2016 : Maryse Aubert, Maryline Lamarque et Jean-Jacques Jemain, conseillers municipaux de Tonneins (47), démissionnent du FN. En cause, les tensions avec le secrétaire département du parti.

Mars 2016 : Laurent Gay, conseiller municipal de Marmande (47), démissionne du FN. En cause, des tensions au sein du parti.

Mars 2016 : Patricia Zirilli, maire du Luc (83), démissionne de son mandat. En cause, des raisons de santé selon le FN. En réalité, elle est la deuxième à quitter ce poste après Philipe de La Grange en février 2015. On lui reproche selon elle de « ne pas être assez FN ».

Avril 2016: Christian Clausier, conseiller municipal de Lattes (34), démissionne du FN. En cause, le manque de « moralité » et « d’éthique » des élus et cadres du parti.

Mai 2016 : Bernard Monreal, conseiller municipal à Nîmes (30), démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles.

Mai 2016 : Christian Milon et Estelle Perrier, conseillers municipaux de Roanne (42), démissionnent du FN. En cause, des divergences de positions avec le parti.

Juin 2016 : François Vial et Emmanuel Rignaux, conseillers communautaires d’ Hénin-Carvin (62), démissionnés de leur mandat par la préfète du Pas-de-Calais. En cause, l’incompatibilité de leur poste avec leur activité professionnelle.

Juin 2016 : Patrick Claudel, conseiller municipal de Cogolin (83), démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles.

Juin 2016 : Corine Mossire, conseillère municipale de Macon, démissionne du FN. En cause, l’absence de démocratie au sein du parti.

Juin 2016 : David Soret, conseiller municipal d’Argentan (61), démissionne de son mandat. Il avait remplacé Pauline Nivaggioli en décembre 2015 et s’était depuis fait remarquer par son absentéisme.

Juillet 2016 : Constance Allais et Norman Méchin, conseillers municipaux de Vienne (69), démissionnent de leur mandat. La première pour des raisons personnelles, le second pour des raisons professionnelles.

Juillet 2016 : René Annibaldi et Paul-Louis Rabia, adjoints au maire des 13e et 14e arrondissements de Marseille (13), démissionnent de leurs mandats. En cause, des conflits avec le sénateur-maire FN Stéphane Ravier.

Juillet 2016 : Grégory Chomette, conseiller municipal de Wattrelos (59), démissionne de son mandat. En cause, des raisons professionnelles. Il est le cinquième élu FN de la commune à quitter son poste.

Juillet 2016 : Marie-Angèle et Yves Odic, conseillers municipaux et communautaires des Andelys (27), démissionnent de leur mandat. En cause, des raisons personnelles.

Septembre 2016 : Annette Biret et Alain Ciskel, conseillers municipaux de Montélimar (26), démissionnent du FN. En cause, des tensions avec la direction départementale du parti.

Septembre 2016 : Jacques Amiot, conseiller municipal d’Argentan (61), démissionne de son mandat. Raison inconnue. Il est le troisième élu FN est quitter son poste après Pauline Nivaggioli (décembre 2015) et David Soret (juin 2016).

Septembre 2016 : Hélène O’Connell, conseillère municipale de Tours (37), démissionne de son mandat. En cause, de nouvelles responsabilités professionnelles.

Septembre 2016Christophe Bardin, conseiller municipal de Dax (40), quitte son mandat. En cause, ses nouvelles responsabilités au sein du FN.

Octobre 2016 : Marie Mustachia et Antoine Maggio, respectivement première adjointe aux Finances et délégué à l’urbanisme des 13et et 14e arrondissements de Marseille (13), démissionnent de leur délégation et du FN. En cause, l’autoritarisme de Stephane Ravier.

Octobre 2016 : Elisabeth Philippe, conseillère municipale et métropolitaine des 11e et 12e arrondissements de Marseille (13). En cause, les tensions au sein du FN dans la cité phocéenne.

Octobre 2016 : Marie-Ly Garcia-Fayet, conseillère municipale de Cogolin (83), démissionne de son mandat. En cause, les actions du maire frontiste qu’elle ne cautionne plus.

Octobre 2016 : Danielle Paris, conseillère municipale de Cogolin (83), démissionne de son mandat. En cause, des raisons personnelles. (Source : Var Matin, 15/11/16)

Novembre 2016 : Jean-Luc Noyez, conseiller municipal de Wattrelos (59), démissionne de son mandant. En cause, des désaccords avec la ligne actuelle du FN. Il est le 6e élu frontiste de la commune à quitter son poste.

Novembre 2016 : Marie-Christine Gilliot, conseillère départementale de l’Aisne (02), démissionne du FN. En cause, des désaccords avec la ligne départementale du FN.

Novembre 2016 : Jean-Jacques Gabert et Sarah Bagur, conseillers municipaux de Cogolin (83), démissionnent de leur mandant. En cause, la gestion municipale par le maire FN. Ce sont les 9e et 10e démissions d’élus frontistes au sein de la commune.

Novembre 2016 : Sonia Calemyn, conseillère départementale de Gironde (33), démissionne du FN. En cause, l’absence de démocratie au sein du parti ainsi que le comportement autoritaire et sexiste de son binôme sur le canton Nord Médoc.

Comments
5 Responses to “Le FN premier parti de France des démissions”
  1. Dominique CHALARD dit :

    Dominique Chalard ET Jean Claude Perdreau, conseillers municipaux à Lempdes (63)ainsi que Dominique Morel, conseiller municipal à Issoire ( 63) démissionnaires fin octobre 2014 suite à divergences avec le secrétaire départemental du FN 63.
    Antoine Rechagneux et Isabelle Padovani, conseillers municipaux à Clermont-Ferrand ( 63)exclus en décembre 2015: divergences avec le SD

  2. Laurent dit :

    Démissionnaire aussi Jean Luc Francois LAURENT chef de file VBM conseiller municipal à Valenciennes, Bruno Wosinski et Lucie Deblangy conseillers municipaux à Sin le Noble Nord, Francis Boudrenghien et Nadine Fournard conseillers municipaux à Anzin Nord, Jean Paul Vermeulen, Domitile Bigand, Cédric Wolski, candidats départementales 2015 et bien d’autres encore ……

  3. Christian Clausier dit :

    Christian Clausier : Conseiller Municipal à Lattes dans l’Hérault investi plusieurs fois dans les diverses élections du FN ancien cadre à la fédération de l’Hérault . La Fédération de l »Hérault un vrai nid de crabes de  » tordus » en bande organisée avec à la tête les copains de Mr Aliot et Aliot lui même , France Jamet, le SD actuel Gérad Prato et son adjointe Nicole Mina (Minable) . Et pour finir Mr Vouzelaud élu à Lunel un élu pas très recommandable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :