Le « discours à la jeunesse » de Jaurès au centre d’une pièce de théâtre

Du 22 au 26 mai le Théâtre Dunois (Paris) accueille la compagnie Immatérielle production avec une pièce dont l’objet central est le « discours à la jeunesse » que Jean Jaurès prononça en 1903 à Albi. Je relaye ici son communiqué de presse.

pop-art_jauresCaradeumsoboles sculpteur infographiste

Extrait du discours à la jeunesse:

« Le courage, c’est de dominer ses propres fautes, d’en souffrir mais de n’en pas être accablé et de continuer son chemin. Le courage, c’est d’aimer la vie et de regarder la mort d’un regard tranquille ; c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel ; c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques ».

Jean Jaurès, discours à la jeunesse, Albi, 1903

Communiqué de presse:

Partant du « Discours à la jeunesse » de Jean Jaurès, le metteur en scène Marc Baylet Delperier questionne le discours politique. La compagnie Immatérielle Production présente « Campagne – Fragments d’un discours politique » au théâtre Dunois (Paris 13e) du 22 au 26 mai 2013.

Quand le discours de Jaurès crépite à nos oreilles comme des miettes de feu, on se prend à rêver d’un temps où la parole avait droit de cité….

« Le discours n’est plus qu’une citation des conseils en communication / Un texte pauvre forcément mal joué par des ambitieux / Honte sera fait à cette logorrhée…/ Car ce n’est pas le peuple qui manque / Mais la parole qui fait défaut. »
Parti de cette constatation, le metteur en scène Marc Baylet‐Delperier questionne l’essence de la parole politique. Quelle énergie, quelle vérité anime les discours qui font date? La figure de Jean Jaurès va peu à peu s’imposer dans le brouhaha. Un point de solitude s’avance, interpelle la jeunesse, et le discours devient évènement, véritablement ancré dans l’Histoire.

Sur la scène, une foule de micros s’agite, cherchant la posture qui convient … C’est l’époque des mots vides et des discours‐spectacles. Comment faire éprouver aux spectateurs le plein possible de la parole politique? Pour « habiter » l’espace du plateau, « Le discours à la jeunesse » de Jaurès surgit par bribes, imprégné de toute une rêverie visuelle et sonore qui convoque des moments clés de notre Histoire aux côtés d’émotions familières et de réminiscences plus intimes. « Campagne » rend ainsi palpable la « vraie éloquence », celle qui articule vérité et plaisir, celle qui ouvre aux joies de la conversation intérieure, pour mieux nous relier aux autres.

..…………………………………………………………………………………………………………..
Spectacle de théâtre, tout public à partir de 14 ans
D’après « Le discours à la jeunesse » de Jean Jaurès | Marc Baylet‐Delperier écriture, conception et réalisation | Philippe Hérisson et Marc Soriano jeu | Thomas Godefroy réalisation technique et régie générale | Eric Guennou bande son

.…………………………………………………………………………………………………………..
Horaires Mer 22, jeudi 23, vendredi 24 mai à 20h | Sam 25 mai à 18h | Dim 26 mai à 16h

……………………………………………………………………………………………………………
Contact presse Marie Bousquet | mariebousquet@theatredunois.org | 01 45 84 72 00

Jaurès et son discours à la jeunesse inspirent les artistes: de Brel à Zebda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :