6 réflexions sur “100 premiers morts au travail recensés en 2021

  1. Bonjour,
    Je suis médecin du travail depuis 1996 en Ile de France et depuis 1994 dans le secteur du BTP.
    En mars 2021, un des salariés dont je suis le médecin du travail est mort dans un chantier de construction de logements neufs dans la ville de Puteaux.
    Vous pouvez me joindre à l’adresse électronique suivante jlz2@wanadoo.fr
    Bonne fin de soirée.
    jean-louis Zylberberg

  2. quand verrons nous un ministre assister aux obsèques d’un mort sur un chantier, dans un atelier, au volant d’un camion ou d’une voiture pour un commercial etc…. parce qu’un employeur par manque de sécurité, par obligation de résultat et de rentabilité etc ou tout simplement par fatalité sera la cause de ce cette mort.
    Ces morts sont aussi dignes que tous ceux qui meurent dans ces mêmes circonstances ,mais hélas, n’ont pas la même reconnaissances et pourtant leur travail est autant utile à la Nation

  3. Le RN et la fachosphère, qui n’ont jamais eu un mot de compassion pour les victimes d’accident du travail, me reprochent (voire même m’insultent et me menacent) car j’ai intégré l’assassinat de Stéphanie Monfermé, dans mon recensement des accidents du travail.
    Cette fonctionnaire de police a-t-elle été assassinée ? Oui
    Sur son lieu de travail ? Oui
    Durant son temps de travail ? Oui
    Dans le cadre de sa mission ? Oui
    S’agit-il donc d’un accident du travail ? Oui
    Est-ce amoindrir l’horreur de ce drame que de le dire ? Non
    Pour certains l’assassinat d’une fonctionnaire de police ne pourrait être « un simple », « un vulgaire » accident du travail. La mort d’un apprenti de 16 ans serait un « vulgaire accident du travail »? La chute d’un ouvrier dans un malaxeur à béton « un simple accident du travail ».
    Cette « polémique » immonde déshonore celles et ceux qui à longueur d’année se moquent des conditions de travail des ouvriers, livreurs, routiers, marins, agriculteurs, salariés… et utilisent l’assassinat d’une fonctionnaire de police pour se donner bonne conscience.

    « Constitue un accident du travail, le meurtre d’un salarié au temps et au lieu du travail. Son caractère professionnel ne peut être rejeté sur la base de motifs hypothétiques faisant état d’une cause étrangère au travail. » Cour de Cassation https://www.legifrance.gouv.fr/juri/id/JURITEXT000007034465

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s