Montreuil Avenir, un espoir pour le Front de gauche

Seule ville de plus de 100 000 habitants où le Front de gauche a de sérieuses chances de l’emporter, Montreuil devrait attirer les regards en mars prochain. En effet, plus qu’un scrutin local, l’élection municipale à venir devrait y revêtir une dimension nationale pour les porteurs de l’Humain d’abord. Car une victoire dans cette commune de Seine-Saint-Denis représenterait un espoir dont le Front de gauche a aujourd’hui plus que jamais besoin. La venue des dirigeants nationaux des différentes organisations au grand meeting de Montreuil avenir le 29 novembre dernier, tout comme le soutien apporté par Jean-Luc Mélenchon à Patrice Bessac (tête de liste), sont la preuve, s’il en fallait une, de l’importance donnée à cette élection.

montreui avenir

A Montreuil, un Front de gauche uni et combatif

Si le Parti de gauche, le Parti communiste et Ensemble, placent autant d’espoir sur Montreuil, c’est avant tout parce qu’on y trouve un Front de gauche uni et donc fort. En effet, depuis novembre 2012 et le véritable lancement de Montreuil Avenir par le PCF, le PG et la GU, la liste a été rejointe par la FASE et la GA, mais aussi par des forces progressistes locales comme le RGC.

Sa capacité à rassembler et son ancrage fort sur le territoire font aujourd’hui la véritable force de ce mouvement. Ceci d’autant plus qu’il devrait probablement voir ses rangs encore se grossir d’ici mars prochain. Il y a fort à penser que des écologistes ou des socialistes ne se retrouvant ni dans le bilan dans la majorité actuelle, ni dans le candidat de Solferino (Razzy Hammadi), fassent le choix de Montreuil Avenir et de l’Humain d’abord.

La solidité du Front de gauche à Montreuil s’explique aussi par le lien fraternel qui uni ses différentes composantes localement. Loin des dissensions, réelles et fictives, que les médias se plaisent à présenter chaque fois qu’il est question de Pierre Laurent ou de Jean-Luc Mélenchon, ici on travail main dans la main dans une relation de confiance. Preuve de cette entente, les militants du PG ont voté à l’unanimité pour que Patrice Bessac, membre du bureau national du Parti communiste, soit tête de liste sur la ville.

Si le Front de gauche croit en ses chances à Montreuil, c’est visiblement aussi le cas de ses concurrents. Le placardage dans toute la ville de fausses affiches annonçant l’annulation du meeting de Montreuil Avenir fin novembre dernier en est l’illustration. Impuissants, certains renoncent à engager le combat programme contre programme, se réduisant ainsi à l’utilisation de méthodes de barbouzes afin de freiner l’ascension de la liste de « l’autre gauche ».

1474409_10201817719118984_1936866038_n

Les enjeux de l’élection montreuilloise pour le Front de gauche

Face à la zone de turbulences qu’il est en train de passer depuis le ralliement du PCF parisien à la liste d’Anne Hidalgo, le Front de gauche a plus que jamais besoin de croire en lui. Quoi de mieux pour cela, qu’une victoire électorale significative face au Parti socialiste ?

Car à Montreuil, l’annonce du retrait de la maire sortante a clairement redistribué les cartes. Voilà la ville libérée du duel de personnes que se livraient Dominique Voynet et Jean-Pierre Brard depuis plusieurs années. Aujourd’hui, c’est un affrontement idéologique entre le Front de gauche et le Parti socialiste qui s’annonce.

Le programme de Montreuil Avenir est une retranscription au niveau local de l’Humain d’abord. Il porte donc en lui la révolution citoyenne, le partage des richesses, l’idée d’une écologie populaire ou encore la défense d’une République véritablement démocratique et sociale. En ce sens, il entend redonner le pouvoir aux montreuillois après six années d’autoritarisme.

Face au Front de gauche, les citoyens auront la possibilité de se tourner vers Razzy Hammadi, le candidat de la gauche blabla. Lui qui dit vouloir rassembler la gauche à Montreuil tout en votant la loi sur les retraites ou en s’abstenant lors de votes concernant de mesures allant à l’encontre de la justice sociale et fiscale (TSCG, ANI, …).

Fraichement élu député de la circonscription, il annonce aujourd’hui vouloir se consacrer à Montreuil à plein temps. Mais personne n’est dupe. La majorité du PS à l’Assemblée nationale se joue aujourd’hui à deux voix. Dans ce contexte, jamais il ne quittera son poste de député. Il nous propose donc de cumuler, lui qui avait promis l’exemplarité à ce sujet !

A Montreuil, l’échiquier est donc en place. Face au candidat de Solférino et de l’austérité, le Front de gauche porte un programme de rupture avec la majorité municipale précédente comme avec le gouvernement. Une victoire de Montreuil Avenir serait ainsi un message fort envoyé à toute la France.

Un message de défiance, envoyé au PS qui chaque jour se compromet un peu plus, envoyé aux cumulards qui se moquent de la démocratie ou encore aux carriéristes de tout poil qui méprisent le peuple. Mais aussi un message d’espoir, envoyé au Front de gauche qui doit plus que jamais croire en lui, envoyé aux citoyens de gauche déçus par le gouvernement et qui veulent redonner une dimension sociale à la politique et enfin envoyé aux citoyens résignés qui ne croit plus en rien et ont besoin de retrouver confiance.

Comments
5 Responses to “Montreuil Avenir, un espoir pour le Front de gauche”
  1. Bapba dit :

    Parce que pour toi Le Havre n’existe pas? Ce qui est pratique avec certains, c’est qu’une fois sorti de Paris et sa Région, rien existe. Je pense également à Nîmes qui me semble-t-il fait plus de 100000 habitants. Dans ces 2 villes, le PCF est très bien implanté et demeure la première force de gauche devant toutes les autres forces.

    • Matthieu Lépine dit :

      Si au Havre comme à Nîmes, le Front de gauche a de sérieuses chances de l’emporter, alors je m’en réjouis. Tu devrais en faire de même au sujet de la situation à Montreuil !

  2. Ruiz dit :

    Hammadi n’a pas d’assise à Montreuil, il n’y est pas reconnu. Par contre, le retrait de Voynet n’a pas annulé la réalité et la nécessité de reconstruire dans tous les domaines. Et là, on ne peut pas évacuer la candidature de Jean-Pierre Brard, toujours élu municipal et qui se bat sans concession sur tous les fronts depuis 5 ans 1/2. Réduire ce combat à un duel Voynet-Brard, c’est pratique pour développer une thèse mais faux et caricatural. Ceci dit en toute camaraderie.

  3. A J A S dit :

    En fait que ce soit JAURES (voir  » LA VICTOIRE DE JAURES  » de Charles SYLVESTRE ) ou ROBESPIERRE  » ROBESPIERRE REVIENS  » ( de Alexis CORBIERE et Laurent MAFFEÏS ) ces penseurs ACTIFS en politique démontrent simplement qu’ils sont HABITES par L’HONNETETE , la LOYAUTE, la PROBITE ( C’est pour cela qu’ils ont été ASSASSINES PAR LA BOURGEOISIE ) et c’est cela qui manque à tous ces imposteurs qui ont TOUS LES POUVOIRS POLITIQUES , ECONOMIQUES de nuisance , du HAUT EN BAS DE L’ETAT actuellement dans le droit fil de SARKOSY ; Le FRONT DE GAUCHE peut être ce moteur du vrai changement pour une société humaine : L ‘ H U M A I N D ‘ A B O R D !!

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Car à Montreuil, l'annonce du retrait de la maire sortante a clairement redistribué les cartes. Voilà la ville libérée du duel de personnes que se livraient Dominique Voynet et Jean-Pierre Brard depuis plusieurs années.  […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :