Drame de Bretigny: l’insupportable instrumentalisation des rumeurs de pillages par le Front national

Vendredi dernier, le déraillement d’un train en gare de Brétigny-sur-Orge provoquait la mort de 6 personnes ainsi que de très nombreux blessés. Quelques heures après ce tragique accident, d’inimaginables rumeurs envahissaient les réseaux sociaux. En effet selon certains médias, des scènes de pillages et de violences auraient été aperçues sur le lieu du drame. Des groupes de jeunes auraient même profité de l’accident pour aller faire les poches des cadavres et dépouiller les blessés. Rapidement ces fausses informations ont été relayées en boucle sur internet. Tels de véritables charognards des membres du Front national n’ont pu s’empêcher de sauter sur l’occasion pour venir déverser leur haine et leur bêtise. Car pour eux l’identité des coupables ne fait aucun doute, il ne peut s’agir que de musulmans…

2266804

La désinformation au service du Front national

     Il y a quelques semaines, RTL était à l’origine de fausses informations concernant la mort de Clément Méric. Vendredi, c’est Europe 1 qui s’est livrée à la désinformation. En effet, par l’intermédiaire d’un article publié sur son site,  la station a été la première à relayer les rumeurs de pillage. Pourtant elle n’avait comme uniques sources que les informations erronées issues du témoignage d’un agent de police, membre du syndicat Alliance (droite dure) et le tweet¹ d’un militant du Front national, Paul-Alexandre Martin.

Comment la station a-t-elle pu être aussi négligente ? Comment a-t-elle pu relayer de façon éhontée les affabulations d’un membre de la direction national du Front national de la jeunesse (FNJ) ? Cette affaire en dit long sur l’état de santé des médias français. Tout est bon pour faire le buzz, même lorsqu’une catastrophe ferroviaire vient de prendre la vie à plusieurs personnes.

A peine lancée, la rumeur c’est rapidement propagée dans les médias (TF1, Le Parisien…) et sur les réseaux sociaux. On sait pourtant aujourd’hui que tout ceci était entièrement faux. D’autres sources policières, le Samu,  la Croix-Rouge ou encore la préfecture de l’Essonne ont en effet depuis démenti en bloc les « informations » divulguées par Europe 1.

Certes, le vol du portable d’un secouriste aurait bien eu lieu. Il ne s’agit cependant que d’un acte isolé, ne s’apparentant en rien à un pillage. Quant aux rumeurs de caillassages des secouristes, il ne faut en réalité y voir que de légères tensions entre badauds et forces de secours. Rien de plus banal dans ce type de situation.

Cependant, comme dans l’enquête sur la mort de Clément Méric, la désinformation a dans cette affaire été une aubaine pour l’extrême droite. La fachosphère n’en demandait pas tant pour pouvoir se lâcher. Ainsi, rajoutant de la rumeur à la rumeur et de la haine à la bêtise, le Front national a tiré profit de cette affaire pour s’en prendre une fois de plus à l’islam.

En effet, pour le parti de Marine Le Pen, l’identité des fauteurs de troubles ne fait aucun doute. Des actes aussi inhumains ne peuvent être commis que par de jeunes musulmans. Quelques jours après les propos de la députée européenne sur l’islamisation de la France, cette affaire vient une fois de plus démontrer le véritable visage du FN. Celui d’un parti haineux prêt à tout pour parvenir à ses fins..

L’instrumentalisation de la rumeur par le Front national

     « Voyous », « racailles », « canailles », « barbares », « pilleurs », « hyènes », « charognards » tels sont les qualificatifs donnés par les membres du FN, aux auteurs des pillages fictifs de Bretigny-sur-Orge. On peut ainsi lire sur le compte twitter de Florian Philippot, vice-président du parti : « Jusque dans l’horreur les racailles empoisonnent la vie des Français, comme constaté encore aujourd’hui à Brétigny ».

Le communiqué officiel du Front national parle lui de « comportements abjects et immoraux de voyous qui, jusque dans l’horreur d’un tel drame, continuent leur sale besogne ».  Quant au directeur du FNJ, Julien Rochedy, il ose lui un jeu de mot indécent « caillassage des secours : c’est toute la maison France qui déraille ».

A l’évidence, le but recherché par le parti d’extrême droite dans cette affaire est d’amplifier la rumeur, de dramatiser les faits, même si cela implique de faire passer au second plan la véritable catastrophe et les véritables victimes. A l’évidence, le FN se fout des français, il est trop aveuglé par sa haine.

C’est justement la haine et la bêtise qui vont pousser certains frontistes à aller encore beaucoup plus loin. Ainsi, Pierre Cheynet, secrétaire départemental de Haute-Loire et Claude Heintz, candidat à Lourdes pour les municipales de 2014, vont clairement désigner des musulmans comme étant responsables des troubles fictifs. Comme-ci pour eux cela était une évidence.

C’est sur twitter que les deux hommes se sont exprimés. Claude Heintz tout d’abord : « Ils ne font pas le ramadan les voleurs de Bretigny ? C’est quoi le ramadan pour ces pilleurs musulmans ? Et Hollande qui vient faire sa com ! ». Puis Pierre Cheynet ensuite : « Lapidation. Pratique barbare employée dans des pays où s’applique la charia et sur les secours à #Brétigny-sur-Orge ».

Peu d’indignations depuis face à ces propos révoltants et condamnables, qui laissent transparaitre l’évidente islamophobie des deux hommes et plus largement de l’ensemble du Front national. On voudrait nous faire croire que ce parti est respectable et qu’il est compatible avec la République. Ces propos viennent pourtant une fois de plus démontrer le contraire.

     La responsabilité des médias dans cette affaire est par ailleurs énorme. C’est eux qui ont ouvert la brèche, permettant ainsi au Front national de s’y engouffrer. C’est eux qui restent muets face à cette insupportable instrumentalisation du drame de Bretigny. La dédiabolistion du FN n’a que trop duré. Le véritable visage de ce parti d’extrême droite doit être dévoilé au grand jour.

 ¹ commentaire supprimé depuis.

Comments
19 Responses to “Drame de Bretigny: l’insupportable instrumentalisation des rumeurs de pillages par le Front national”
  1. Marie dit :

    « Débordements » à Brétigny : ce qu’il s’est vraiment passé
    http://ow.ly/mXMRE

    le fn n’était pas le seul dans la propagande , les umpéteux étaient également de la partie

  2. tu as oublié dans ton billet une composante du FN : l’UMP….(spécial poke to Pécresse)

  3. Corneille dit :

    Alors qu’un train a déraillé, et que les secouristes tentent de porter secours aux passagers, un secouriste se fait voler, d’autres essuient des « tensions » qui nécessitent un cordon de crs !!! Rien de plus banal dites-vous !!!!

    • erniediscall dit :

      Ben oui..les curieux ont naturellement essaye d’approcher Au Plus pres…c’est toujours ce qui se passe dans Ce genre d’histoire et ont du vouloir franchir le cordon..d’ou petite echauffouree et un phone qui disparait..avec tous les temoins qui ont rappliques s’il s’etait passe un pillage on aurait des dizaines de videos…alors le Fn devrait s’ecraser parcequ’au niveau pillage De cadavres les nazis en connaissait un rayon.

  4. erniediscall dit :

    Ben oui..les curieux ont naturellement essaye d’approcher Au Plus pres…c’est toujours ce qui se passe dans Ce genre d’histoire et ont du vouloir franchir le cordon..d’ou petite echauffouree et un phone qui disparait..avec tous les temoins qui ont rappliques s’il s’etait passe un pillage on aurait des dizaines de videos…alors le Fn devrait s’ecraser parcequ’au niveau pillage De cadavres les nazis en connaissait un rayon.

  5. Quesne c dit :

    C’est LAMENTABLE d’ecrire de tels mensonges, visiblement vous parlez de desinformation et de mensonges alors comment faite vous votre travail???? Vous critiquez le front national et certaines radios d’avoir donnē l’info mais vous devriez avoir honte d’ecrire de tels mensonges quand des sauveteurs se font agresses pas des voyous et vols les victimes. Avec les preuves qui circulent aujpurd´hui de ces faits vous devriez vous excuser face a vos lecteurs et victimes!

    • Matthieu Lépine dit :

      Ah, au Front national vous avez vraiment du mal à accepter la vérité. A tel point, que vous en êtes rendus à en inventer une qui vous plait davantage. Qui a-t-il de faux dans cet article ? J’attends vos preuves…

  6. fpignet dit :

    MENTEURS !!! il y a eu vols et caillassages avec intervention de la police !

  7. fpignet dit :

    le FN est une merde d’extrême droite mais ces FAITS de vols et caillassages sont VRAIS !!
    confirmés par témoignages dépôts de plaintes et rapport de police
    étouffés pas Valls !
    nous ne sommes plus en pays de droit !

    http://www.alliancepn.fr/actualites/actualites-transversales/bretigny-un-rapport-policier-confirme-des-caillassages/

    • Matthieu Lépine dit :

      Les témoignages bidon du syndicat Alliance (droite extrême) et les rapports de police bidon ne sont pas des preuves sérieuses ! http://www.leprogres.fr/france-monde/2013/07/19/bretigny-incoherence-entre-les-vols-decrits-par-les-crs-et-leur-heure-d-arrivee
      Quant au fait qu’il y ait eu des légers débordements et de probables vols je ne le nie pas, cependant cela ne s’apparente en rien à des pillages ou détroussages de cadavres ! D’autres syndicats de police, le Samu ou encore la Croix-rouge ont confirmé cela !

      • fpignet dit :

        ben voyons et ça c’est quoi ????

      • fpignet dit :

        avant de dire n’importe quoi enquêtez !!! demandez le témoignage des secouristes !!

      • Matthieu Lépine dit :

        1- « ben voyons et ça c’est quoi ???? »: C’est une blague ? Que prouve cette pauvre vidéo ? C’est ça que vous appelez des preuves ? Vous vous enfoncez et ne faite que me donner raison avec de tel document !

        2- « avant de dire n’importe quoi enquêtez !!! demandez le témoignage des secouristes !! ». Et les témoignages du Samu et de la Croix Rouge vous en faites quoi ? Avez-vous lu l’article ?

      • Matthieu Lépine dit :

        Même le syndicat Alliance, pourtant à l’origine de cette histoire, reconnait l’inexactitude des faits !
        Frédéric Lagache, secrétaire-général adjoint du syndicat, reconnaît à ce propos un «dérapage dû à la fatigue». «C’est l’été, certaines personnes qui n’ont pas l’habitude de communiquer se retrouvent en première ligne, explique-t-il. Mais tout ça a été rattrapé par la suite, notre communiqué était beaucoup plus prudent que l’intervention de notre collègue sur Europe 1.»
        http://www.liberation.fr/societe/2013/07/25/alliance-le-syndicat-policier-omnipresent_920763

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Drame de Bretigny: l’insupportable instrumentalisation des rumeurs de pillages par le Front na…. […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :